Anny SchneiderAuteure et Herboriste

Amour, éducation et standardisation

Ce n'est pas facile de nos jours, je vous jure,
D'amener aisément nos enfants à l'âge adulte,
Et je le pense depuis que j'étais jeune et pure,
Que ce système n'est pas la meilleure catapulte.

Je sais que pour ma part, même dans mon vieux pays, l'école a retardé
L'éclosion de mon être et de mes quelques talents latents,
Car après de sombres détours, c'est seulement après trente ans,
Que j'ai pu apporter quelque chose de valable à la société.

Avant ça, personne, surtout pas les profs ni mes parents,
N'ont su détecter ce qui se cachait derrière la rebelle :
Une nature ardente, dévouée et passionnée,
Pour les causes qui, bien sûr, lui paraissaient nobles et belles.

Aujourd'hui, pour mon fils aîné, c'est pareil,
Même s'il se cherche encore et c'est normal à quinze ans ;
Lui aussi est différent, intense et bien particulier
Et s'est choisi très tôt une voie étroite pleine de difficultés.

Depuis toujours, il a su qu'il serait comédien
Même si dans ce métier il y a peu d'élus pour beaucoup d'appelés,
Je le lui souhaite ardemment et le soutiendrai de tout cœur,
Car il en a le talent, la persévérance et la capacité de vaincre ses peurs.

Avant cela il lui faudra réussir à traverser les mailles du filet,
S i étroites et serrées car, comme celui de la santé,
Le système d'éducation est saturé et engorgé et submergé,
À cause de nos propres ambivalences avant tout,
Et même si les enfants comme les médecins sont de plus en plus rares,
Les classes, comme les cabinets et les couloirs,
Sont encombrés, les gestionnaires submergés,
Les cadres trop serrés dans leurs budgets mal distribués,
Et l'ensemble mené à l'aveuglette et à court terme,
Comme à l'environnement, la culture, et l'agriculture.

Même le gouvernement manifeste ses limites et son désarroi, 
Pour l'école repensée, Fabienne, Virginie et le peuple n'y suffiront pas,
Bonnes intentions, credo et vœux pieux, pas même les miens,
N'y changeront rien et, à l'école comme ailleurs et tiens ,
Les plus riches auront toujours les meilleurs services.

Par contre, ce qui est vrai dans toutes les approches humaines :
L'attention, la compassion, l'écoute et la personnalisation
Donneront toujours de meilleurs résultats que les sanctions,
Les compressions, la généralisation et la répression. 

Sans pour autant négliger, c'est sûr, et un peu pour nous rassurer :
Il faut aussi de la méthode, de la discipline et de la suite dans les idées,
Pour aider nos rejetons à équiper comme il faut leurs bateaux,
Qu'ils soient prêts à affronter toutes les tempêtes de l'existence,
Mais aussi à bien choisir leur île, rêvée longtemps d'avance
Et y mener une vie à leur image, comme il se doit,
Dans l'amour et l'interdépendance, mais selon leurs propres choix !

Anny Schneider, auteure, maman et pédagogue à l'occasion, Shefford

Un magnifique site web réalisé par Saïvann